Immobilier : les perspectives pour 2019

La Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) a décidé de dresser les perspectives pour l’année dans l’univers de l’immobilier. Retour sur les points à retenir pour investir et acheter sans surprises en 2019.

Les taux, les prix et la loi Denormandie

Première bonne nouvelle, les taux d’intérêt restent très bas. Ce facteur important du marché de l’immobilier est cependant à surveiller puisqu’une hausse pourrait tout de même intervenir avant la fin de l’année.

En 2018, les prix en France n’ont augmenté que de 2,7% contre 4,2% l’année précédente. En 2019, les prix ne devraient pas bouger selon la FNAIM et pourraient même être en légère baisse (-1/-2%).

L’augmentation des prix s’est traduite par une baisse de la surface achetable d’1,4 m² en moyenne. Les écarts restent tout de même importants en fonction des régions.

Enfin, la loi Denormandie, qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, va certainement inciter les ménages à investir dans l’immobilier ancien. A terme, elle devrait permettre une accélération de la rénovation du bâti ancien et réhabiliter des centres-villes parfois dégradés.

La tendance générale se confirme : face à un marché dynamique, les ménages sont toujours très intéressés par l’achat et l’investissement dans l’immobilier. Le délai moyen d’acquisition est passé, depuis 2014, de 7 à 4,7 mois, ce qui démontre une simplification des étapes d’achat et une offre immobilière en adéquation avec les besoins du marché.