L’immobilier neuf à Lyon tiré par l’accession

Comme toujours sur le marché du logement neuf lyonnais, la dynamique est issue de l’accession à la propriété et cela a été encore le cas en 2018. Tour d’horizon de l’immobilier neuf à Lyon.

Avec 5 370 ventes totales de logements neufs en 2018, le marché de l’immobilier neuf à Lyon et sa métropole enregistre une année basse, identique à 2012 et 2013, selon les chiffres des promoteurs immobiliers de la Métropole de Lyon. Reste que l’accession à la propriété y garde toute sa place. En effet, 52 % des ventes ont été réalisées par des accédants à la propriété, souhaitant acheter pour habiter, dynamique soutenue par le Plan 3A et les ventes en TVA réduite.

L’année 2018 a été marquée pour les réservations aux particuliers, soit un peu plus de 4 000 ventes, par un transfert des acquisitions de Lyon à Villeurbanne. La baisse des réservations n’a donc pas été uniforme sur le territoire de la Métropole de Lyon.

Si l’an dernier, les investisseurs, notamment via le dispositif Pinel, ont été moins présents sur le marché du neuf, les ventes en résidences gérées, exemple en résidences étudiantes, ont compensé en partie ce recul. Mais ce qui pénalise pour l’heure le marché lyonnais, c’est le manque d’offre nouvelle. En attendant l’approbation d’un nouveau PLU-H, Plan Local de l’Urbanisme, les mises en vente ont diminué de 27 % à fin décembre 2018, ce qui pénalise la dynamique. Le stock théorique de vente de l’offre disponible est actuellement de 9 mois avec 3 182 logements neufs à la vente.