Salon de l'immobilier de Lyon - Immeubles

Parole d'expert : Olivier ROOBROUCK, Président en charge de la LCA-FFB RHONE ET METROPOLE

Olivier ROOBROUCK, Président en charge de la chambre des Constructeurs et Aménageurs de LCA-FFB RHONE ET METROPOLE répond à nos questions :

1- Pouvez-vous décrire  l’activité de la LCA-FFB de Lyon ?

Salon de l'immobilier de Lyon - Olivier Roobrouck

« Depuis le 1er janvier 2016, la FFB compte une nouvelle union : « Les constructeurs et aménageurs de la FFB » (LCA-FFB). Issue du regroupement de l’UMF et 

de l’UCI-FFB et forte de 1000 Adhérents, elle devient la première organisation représentative de l’immobilier neuf en France autour de trois métiers : les constructeurs de maisons, les promoteurs immobiliers et les aménageurs lotisseurs.

Ainsi, les 150 membres Rhône-Alpes Auvergne de LCA FFB bénéficient de l’expertise des services spécialisés de leurs fédérations départementales et de l’ensemble du réseau FFB, conformément à l’objectif de cette nouvelle union de développer un service complet à destination des entreprises de construction, de promotion et d’aménagement et de défendre l’ensemble des marchés correspondants  »

2- Comment votre marché a-t-il évolué depuis 3 ans ? Quelle est la particularité du marché de la maison individuelle en Rhône-Alpes ?

« Après une évolution de l’activité à la baisse depuis plusieurs années, le marché de la maison individuelle repart lentement en région AUVERGNE RHONE-ALPES avec des disparités importantes entre les départements. Malgré une région habituellement leader en termes de construction, la tendance régionale reste en deçà de la dynamique nationale.

Pour ce qui concerne le département du Rhône, l’année 2016 a certes été dynamique en termes de mises en chantier. Il faut toutefois rester prudent car cette reprise a bénéficié de l’effet du PTZ et des taux des crédits immobiliers particulièrement attractifs pour les futurs propriétaires.

Or, l’expression de la demande pourrait ralentir en 2017 du fait de la remontée des taux et d’un début d’année marqué par les élections présidentielles et législatives, périodes pendant lesquelles l’activité est généralement moins soutenue.

Par ailleurs, cette reprise dynamique en 2016 trouve ses limites dans l’apparition d’une tension sur le foncier qui se raréfie  »

3- Quels conseils donneriez-vous à un client avant de s’engager avec un constructeur ?

« Au-delà du projet, de signer un contrat de construction de maison individuelle, lequel est strictement encadré par une loi du 19 décembre 1990, dont les dispositions sont d’ordre public et particulièrement protectrices pour le client.

En effet, ce dernier n’a qu’un seul interlocuteur : le Constructeur et, lors de la signature du contrat, le client connaît le coût total de son projet de construction : ce prix est définitif, c’est-à-dire qu’il ne peut être modifié en cours de construction que d’un commun accord entre les parties.

Les paiements sont réglementés et le constructeur s’engage à réaliser l’ensemble des travaux de construction dans un délai fixé au contrat : en cas de retard, il est tenu de verser des pénalités.

Enfin, une fois le chantier ouvert, le client est assuré qu’en cas de défaillance du constructeur, sa maison sera achevée aux prix et délais convenus grâce à la garantie de livraison qui est obligatoire dans le cadre du contrat de construction de maison individuelle.

Signer un contrat de construction c’est bénéficier de toutes les garanties afin d’être certain d’arriver au bout de son projet.

Quelles sont ces garanties :

  • Coût global définitif réglementé par la loi 
  • Délai de réalisation des travaux fixé dès la signature du contrat 
  • Assurance dommages-ouvrage 
  • Garantie de livraison 
  • Interlocuteur unique 
  • Fourniture obligatoire du plan 
  • Appels de fonds réglementés par la loi 
  • Garantie de remboursement 
  • Délai de rétractation 
  • Démarches administratives 
  • Service après-vente centralisé

Découvrir le site web 

Je souhaite faire construire ma maison