5 conseils pour réussir votre achat immobilier

L’immobilier est le projet d’une vie. Devenir propriétaire est certes un projet grisant mais cela demande un minimum de préparation pour en profiter sereinement. Alors, pour éviter de vous poser les bonnes questions trop tard, suivez nos conseils pour réussir votre achat immobilier.

Pour réussir votre achat immobilier, préparez votre projet efficacement

Un projet immobilier ne s’improvise pas. Vous devez définir tous les impératifs de votre recherche pour la rendre efficace. L’achat d’un logement vous engage pour 15, 20 ans ou plus. Il est donc primordial de se poser les bonnes questions. Notamment celles-ci :

Votre emploi est-il stable ?

Êtes-vous sûr que votre emploi est stable ? Êtes-vous certain de vouloir continuer dans cette voie ? Où vous voyez-vous dans 5 ou 10 ans au niveau professionnel ? Répondre à ces questions vous permettra de calculer avec justesse votre capacité d’endettement et votre budget d’achat.

Quels sont vos besoins ?

Dans quelle commune souhaitez-vous concentrer vos recherches ? Avez-vous un quartier de prédilection ? Quels sont vos besoins en termes de pièces ? Combien de chambres vous faut-il ? Êtes-vous plutôt maison ou appartement ? Préférez-vous un jardin ? Une terrasse ? Êtes-vous plutôt tenté par un achat dans le neuf ou dans l’ancien ? Avez-vous besoin d’un parking ? etc.

Ce travail préparatoire vous permettra de classer vos critères en deux catégories :

- Les impératifs, c’est-à-dire ceux pour lesquels vous ne transigerez pas ;

- Les secondaires, autrement dit les critères sur lesquels vous êtes prêt à faire des concessions.

Le logement idéal n’existant pas, vous serez amené, tôt ou tard, à adapter vos exigences.

Quels sont vos impératifs de délais ?

Avoir du temps est nécessaire pour piloter sereinement votre projet et ne pas vous trouver dans une situation d’urgence. L’urgence pousse à commettre des erreurs. Elle vous met également en position de faiblesse lorsqu’il s’agit de négocier avec le vendeur.

Un projet se réfléchit au moins 6 mois avant la date d’emménagement souhaitée. Accordez-vous un délai de recherche confortable, c’est le meilleur moyen de réussir votre achat immobilier.

Fusionnez vos désirs d’achat

Si vous envisager un achat à plusieurs, assurez-vous d’être sur la même longueur d’onde. Si votre couple bat de l’aile ou que vos attentes sont différentes, vous risquez de devoir vendre à court terme : c’est le meilleur moyen de perdre de l’argent. Parlez-en ouvertement. Faites en sorte de partager ce projet au lieu de financer une décision d’achat unilatérale.

Soignez votre dossier de financement

Pratiquement toutes les acquisitions immobilières se font grâce à un crédit immobilier. Cela permet de bénéficier des taux particulièrement attractifs du crédit. Néanmoins, si demander un crédit immobilier peut sembler anodin, il faut présenter un dossier en béton.

Le budget que vous pourrez consacrer à votre projet vous permettra d’affiner vos critères. En effet, inutile de viser un duplex si vous ne pouvez briguer qu’un studio. Ou de focaliser vos recherches dans une commune dont les prix sont trop élevés pour vos moyens.

Dans cette logique, le plus simple est de consulter votre banque actuelle pour disposer d’un étalon de référence. En parallèle, n’hésitez pas à confier votre dossier de financement à un courtier en prêt immobilier. Ce dernier vous fera gagner un temps précieux grâce à un accès multi-réseaux. Il vous délivrera également des conseils précieux pour présenter un dossier rassurant aux banques.

De plus, il pourra vous présenter les différentes aides, le PTZ par exemple, et l’intégrer à votre plan de financement.

Logement neuf ou ancien ?

En fonction de vos critères, votre budget, vos délais, etc., l’achat dans le neuf ou dans l’ancien sera plus adapté à votre situation.

Le neuf vous permet de bénéficier des dernières normes (thermique, acoustique, électricité, etc.) en plus d’être un logement prêt à habiter.

L’ancien offre, la plupart du temps, un prix d’achat plus accessible. La contrepartie étant que la case travaux est pour ainsi dire obligatoire.

Vous ne pourrez donc choisir entre le neuf ou l’ancien que si vous préparez soigneusement votre projet et suivez nos conseils pour réussir votre achat immobilier.

Analysez correctement le logement et son environnement

Tout doit être passé au peigne fin :

- Les qualités intrinsèques du bien ;

- Les charges annuelles dans le cas d’une copropriété ;

- Les frais de fonctionnement pour une maison ;

- L’imposition locale ;

- Le réseau de transports ;

- Les commerces ;

- Les écoles ;

- Les futurs chantiers autour du logement ;

- etc.

Ce travail de vérification a pour but de valider 2 points :

1. D’une part, que le logement est en adéquation avec votre projet ;

2. D’autre part, de détecter les nuisances qui affecteront la valeur de votre logement dans la durée. Ne négligez pas ce point essentiel car certaines nuisances peuvent même vous empêcher de revendre votre logement en fonction de la législation future.

Raison pour laquelle vous devez toujours vous demander : ce bien sera-t-il facile à revendre dans 10 ans ? Bien investir commence par bien acheter.

Faites-vous accompagner par des professionnels

Pour votre projet immobilier, il est judicieux de vous faire accompagner par des professionnels :

- Agent immobilier ;

- Chasseur immobilier ;

- Courtier en prêt immobilier ;

- Artisan ;

- Notaire ;

- Architecte ;

- etc.

Bien entendu, vous pouvez gérer toutes les étapes en solitaire. Deux conditions : avoir une excellente connaissance de tous ces sujets et avoir du temps et de l’énergie à revendre. Est-ce votre cas ? Gardez à l’esprit que toutes ces démarches sont extrêmement chronophages. À vous de voir si vous pouvez y consacrer l’essentiel de vos soirées et de vos week-ends.

Passer par un professionnel n’est pas plus cher, contrairement à une idée reçue. Prenons l’exemple d’un agent immobilier. Vous pouvez déduire sa commission du prix d’achat pour le calcul des frais de notaire. Ce qui peut représenter quelques centaines ou milliers d’euros. C’est loin d’être négligeable.

Conclusion

Pour réussir votre achat immobilier, il n’y a pas de recette miracle, il faut peaufiner votre projet. Investissement locatif ou acquisition logement, la démarche reste la même : laisser le minimum de place à l’approximation.

Pourquoi ne pas envisager un achat en automne ou en hiver ? C’est le moment le plus favorable aux acheteurs. Si vous avez une bonne capacité de projection et un esprit assez ouvert, vous pouvez déceler le potentiel d’un logement même en période pluvieuse, enneigée ou peu lumineuse. Et certainement le négocier plus facilement qu’en période faste pour les vendeurs.