Maison ou appartement : comment choisir ?

Un projet d’achat immobilier dans les cartons ? Vous hésitez entre maison ou appartement ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici les critères importants qui vous aideront à bien choisir.

Définir votre projet avec soin : étape incontournable pour choisir entre maison ou appartement

Tout projet d’achat immobilier nécessite une réflexion initiale avant de se plonger dans les recherches d’un logement. À vous de préciser vos envies, vos besoins, votre budget, votre zone de recherche, etc.

 

Cette étape est d’autant plus fondamentale que la crise sanitaire a modifié les comportements : remise en question du mode de vie urbano-professionnel, amplification du besoin de grand air et, parfois, désir de tout plaquer pour revenir à une vie plus simple.

 

Inutile de vous engager dans l’achat d’un appartement à Paris si votre cœur bat plutôt pour une grande maison au cœur du Lubéron.

 

Le budget d’acquisition de votre logement

Élément clé d’un projet immobilier, le budget dont vous disposez.

 

L’immense majorité des porteurs de projet doit contracter un crédit afin de financer un projet d’acquisition.

 

Vos revenus déterminent votre capacité d’emprunt. Il faut savoir que les banques sont de plus en plus strictes quant au respect des conditions. Ainsi, le taux d’endettement ne doit en aucun cas dépasser 33 % de vos revenus.

 

Les banques exigeront aussi un apport personnel. Celui-ci provient généralement de la vente de votre maison ou appartement, de vos économies, d’une donation, d’un héritage,  d’un livret A, d’un PEL, etc. Bonne nouvelle, le PTZ compte également comme apport personnel.

 

La zone de recherche du bien immobilier

Dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale, votre zone de recherche est liée à votre emploi. En effet, puisque votre capacité d’emprunt dépend de vos revenus, acheter loin de votre lieu de travail relève de la gageure.

 

Si vous pouvez opter pour le télétravail, n’hésitez pas à étendre votre zone de recherche. Avec un budget de 400.000€, vous aurez le choix : un appartement de deux pièces à Paris intra-muros, un pavillon dans le Grand Paris avec du jardin ou une maison en province. À vous de voir en fonction de vos aspirations profondes.

 

Le plus important consiste donc à déterminer avec précision votre capacité d’endettement réelle. Si vous ne supportez plus votre emploi et souhaitez en changer, réfléchir longuement à vos motivations avant de vous engager dans un crédit de 20 ans est plus que raisonnable.

 

L’environnement du bien

Selon votre projet de vie, la présence de commerces, écoles, loisirs et transports est une nécessité. Si vous décidez d’acquérir un logement éloigné de votre lieu de travail, vous devrez vous assurer de la présence d’une desserte régulière de trains. Les trajets quotidiens en train depuis la province pour rejoindre Paris demandent une bonne organisation. Ils sont également coûteux. Le calcul de ces frais vous aidera à faire votre choix.

 

La composition de votre famille

Si vous vivez en couple sans enfants, vos besoins ne seront, a priori, pas les mêmes que si vous êtes une famille recomposée avec 5 enfants à charge.

 

Posséder des animaux de compagnie est également déterminant.

 

Enfin, votre âge oriente le choix entre maison ou appartement puisque des problèmes de mobilité peuvent survenir en vieillissant. L’entretien d’une maison devient alors complexe. Dans ce cas, un appartement parfaitement aménagé, desservi par un ascenseur, à proximité des commerces, des professionnels de santé et d’un hôpital est peut-être plus raisonnable.

 

Le coût de l’entretien et des charges

Les coûts d’une maison sont-ils plus élevés que ceux d’un appartement ? Rien n’est moins sûr.

 

Maison ou appartement, les grands postes de dépenses sont les mêmes :

-        Le chauffage ;

-        La production d’eau chaude sanitaire.

 

La différence fondamentale entre un appartement en copropriété et une maison individuelle porte sur la mutualisation des charges :

-        En copropriété, la mutualisation des charges réduit votre quote-part. En revanche, vous n’êtes pas seul à décider de l’engagement des projets ;

-        Dans une maison, vous devez assumer seul le paiement de tous les frais. Ceci dit, vous êtes seul maître à bord. Et si vous êtes un minimum bricoleur, vous pouvez réaliser certains travaux vous-même en vue de contenir les dépenses.

 

Le poids de la fiscalité locale

Au rayon des charges annuelles d’un logement, la fiscalité locale occupe une place importante. Elle varie selon les communes et les logements. Le calcul de la taxe foncière s’appuie sur la Valeur Locative Cadastrale, calcul complexe et savant, établi par l’administration fiscale.

 

Comme l’indice de VLC n’est pas mis à jour depuis les années 70, certaines maisons sont moins taxées que certains logements sociaux sortis de terre à la même époque.

 

Il est donc indispensable de comparer les impositions entre appartement ou maison dans l’ancien et de questionner les services fiscaux pour les logements neufs.

 

Votre souhait d’indépendance

Comme évoqué par ailleurs, la vie en copropriété demande certaines concessions : 

-        Vous devez accepter les décisions de la majorité même si vous n’êtes pas d’accord ;

-        Vous devez composer avec le voisinage et certains désagréments qui vont avec.

 

Une maison n’est pas la panacée non plus car il faut opérer une distinction entre maison isolée et maison en lotissement. Dans ce dernier cas, il y a des règles à respecter, comme en copropriété.

 

Conclusion

Ces quelques points vous permettront de vous décider quant au choix entre maison ou appartement. N’oubliez pas qu’il est possible de réunir le meilleur des deux mondes pour certains logements. Des appartements neuf avec des jardins ou de grandes terrasses peuvent parfaitement répondre à vos besoins. Tout comme certaines maisons posées sur les toits d’immeubles et disposant de jardins privatifs.

 

Une chose est sûre : faire l’impasse sur la définition de votre projet immobilier est le meilleur moyen de ne pas choisir avec toutes les cartes en main.