Parole d'expert : Sachin Mohabeer, Responsable du département Smart City et Immobilier du Board of Investment Ile Maurice.

Sachin Mohabeer, Responsable du département Smart City et Immobilier du Board of Investment Ile Maurice réponds à nos questions :

INVESTIR, TRAVAILLER ET VIVRE À MAURICE !

Pourquoi investir à l’île Maurice ?

"La beauté de l’île, son climat tropical et l’hospitalité légendaire de son peuple ont fait de Maurice une destination touristique prisée depuis des générations. Mais le pays attire aussi de plus en plus d’investisseurs conquis par son succès économique, sa main d’oeuvre bilingue (Français et Anglais) et une longue tradition d’entreprenariat. Les potentialités d’investissement sont nombreuses, en particulier dans le tourisme et dans l’immobilier, des secteurs qui bénéficient d’un fort soutien du gouvernement.

L’ile Maurice offre un choix incomparable en matière de logements, de services de santé et de scolarisation accessibles aux étrangers. Aux centres hospitaliers publics dispensant des soins gratuits, s’ajoutent plusieurs hôpitaux et cliniques privés. Au niveau de l’éducation primaire, il existe plusieurs établissements publics à côté de ceux du privé offrant au choix un cursus français ou anglais. Les institutions du secondaire délivrent pour la plupart le diplôme de fin d’études validé par l’Université de Cambridge, et le Baccalauréat International ou Baccalauréat français dans le cas des lycées privés.

Avec une économie en croissance, un régime fiscal à faible imposition, un faible taux de criminalité et une population hautement éduquée, Maurice est un pays où il fait bon vivre, travailler et investir.
Le pays se prépare à connaître des changements majeurs au cours des dix prochaines années. D’importants travaux d’infrastructure sont en cours accompagnés par des projets d’envergure dans le tourisme et dans l’immobilier. Le pays enregistre actuellement d’importants flux d’investissement dans l’immobilier à la suite notamment d’une nouvelle législation qui permet désormais aux étrangers de se porter acquéreurs de biens immobiliers en toute propriété."

Un non-citoyen, a-t-il le droit d’acquérir une propriété résidentielle à Maurice ?

"Maurice c’est bien plus que le travail ou des opportunités d’affaires. Y résider, c’est se repaître d’un art de vivre exceptionnel alliant modernité et tradition dans un environnement paisible, naturel et harmonieux.
Un investisseur étranger est éligible a l’acquisition d’un bien immobilier résidentiel en vertu des régimes approuvés et gérés par le Board of Investment (BOI) tels que l’Integrated Resort Scheme (IRS), le Real Estate Scheme (RES) et le Property Development Scheme (PDS). Ces régimes d’acquisitions visent à attirer d’avantage d’investissements étrangers dans l’île en associant hôtellerie et loisirs haut de gamme au coeur des schémas de développements intégrés. L’IRS, le RES et le PDS donne à l’acquéreur le droit d’obtenir un permis de résidence, à condition que la valeur de la propriété résidentielle dépasse les US$ 500 000 ou  420 000 €.

L’Invest Hotel Scheme (IHS) est aussi un des régimes qui permet à un investisseur étranger d’acquérir une chambre, un appartement ou une villa faisant partie d’un complexe touristique.
Un étranger avec ou sans permis d’occupation, permis de résidence temporaire ou permis de résidence permanent, pourra acquérir un ou plusieurs appartements dans un immeuble ou dans un groupe d’immeubles d’un minimum de 2 étages au-dessus du rez-de-chaussée, avec autorisation préalable du Board of Investment. Le ou les appartements devront être d’une valeur égale ou supérieure à 150 000 €."

Quels sont les avantages d’investir à Maurice ?

L’île Maurice est souvent citée dans le monde comme un modèle de développement économique, comme un pays qui a su se forger un destin à partir de rien et qui aujourd’hui est reconnu et respecté pour sa réussite et son dynamisme. Elle reste la destination la plus prisée dans le sud saharien. Unique, elle offre des produits immobiliers d’exception. La sécurité, la stabilité des institutions du pays, une certaine démocratie, une taxation minimaliste, une optimisation fiscale non négligeable au regard de la taxation.

Le secteur de l’immobilier à Maurice connaît depuis peu un développement sans précédent, profitant aux investisseurs locaux aussi bien qu’étrangers. L’investissement dans le secteur promet des retours lucratifs que vous envisagiez d’acheter, de mettre en location ou d’investir en tant que promoteur.

Le cadre légal qui régit les transactions immobilières est bien ficelé, protégeant les droits des investisseurs, prêteurs, promoteurs et occupants. La Constitution mauricienne garantit le droit à la propriété immobilière et protège contre l’expropriation. La garantie d’un titre de propriété sur un bien immobilier veut dire que le propriétaire de ce bien ne peut en être départi sauf décision d’une cour de justice.
Le droit immobilier de Maurice est basé principalement sur le droit civil. Tout achat/vente de bien immobilier fait l’objet d’un acte notarié qui devra de plus être dûment enregistré et transcrit pour avoir force de loi.
En vertu de l’Article 3 du Code Civil, tout bien détenu par un ressortissant étranger est sujet aux lois en vigueur à Maurice : « Les immeubles, même ceux possédés par des étrangers, sont régis par la loi mauricienne (Titre Préliminaire, Art. 3 du Code Civil) ».

Quels conseils avez-vous à donner aux investisseurs étrangers qui souhaitent devenir propriétaires à Maurice ?

Votre premier point de contact demeure le BOI et bien sûr l’investisseur doit s’assurer que le promoteur détient les permis nécessaires de développer le projet résidentiel et que le promoteur à qui les investisseurs vont s’adresser pour réaliser leur projet d’achat est fiable, arrivera au bout de son programme et livrera en respectant les cahiers des charges qualitatif promis et écrit. Il faut aussi s’assurer que le promoteur a bien obtenu la garantie financière d’achèvement (GFA) auprès d’une banque. Et finalement se renseigner sur la réputation du promoteur et du constructeur.

Est-ce qu’un étranger a le droit de vivre et travailler à Maurice ?

Un étranger, ayant un permis de résidence permanent ou un Occupation Permit comme investisseur/ professionnel/ entrepreneur a la possibilité de vivre et travailler à Maurice.
Les personnes à charge des titulaires du permis de résidence permanent ou de l’Occupation Permit, à savoir le/la conjointe et les enfants jusqu'à l'âge de 24 ans, sont également éligibles à un permis de séjour en tant que dépendant.
Un investisseur, un professionnel ou un entrepreneur pourra obtenir ce permis selon les conditions ci-dessous :

  • Investisseur : L'activité devrait générer un chiffre d'affaires dépassant MUR 4 millions par an avec un investissement initial de
    90 000 €.
  • Professionnel salarié : Le salaire de basedevrait dépasser 1500 € mensuellement. Cependant pour les professionnels dans le secteur des TIC, le salaire de base devrait être supérieur à 750 € mensuellement.
  • Entrepreneur : En ce qui concerne l'entrepreneur, son investissement initial doit être de 30 000 € et les revenus découlant de ses activités devraient dépasser les 15 000 € annuellement pour les deux premières années d'opération, et être de plus de 30 000 € roupies à compter de la troisième année d'opération.
  • Retraité : La personne doit s'engager à effectuer un transfert d’au moins 27 000 € annuellement sur son compte bancaire à l'Ile Maurice.

Découvrez le site de Board Of Investment Mauritius