Salon National de l'Immobilier - Calculette

Parole d'expert : directrice des relations banques de Vousfinancer.com

Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.com répond à nos questions : 

Salon National de l'Immoblier - Photo Sandrine Allonier

Malgré une légère remontée des taux, est-ce encore le moment d’acheter ? 

"Tout à fait… Les taux n’ont finalement que très peu remonté depuis la fin de l’année 2016 - de l’ordre de 0,40 % - n’effaçant même pas la baisse constatée durant l’année 2016. La légère hausse des taux a d’ailleurs eu un effet « booster » pour le marché, car beaucoup de particuliers hésitants ont voulu acheter avant que les taux ne remontent trop…

Les conditions d’emprunt restent donc excellentes, avec des taux inférieurs à 1,5 % sur 20 ans pour les meilleurs profils. A priori, ce contexte de taux favorables devrait se maintenir car les banques restent en forte conquête de clientèle et que les taux d’emprunt d’Etat qui leur servent de référence pour déterminer les taux de crédits ont légèrement baissé depuis le début de l’année 2017. C’est donc bien sûr encore le moment d’acheter ! "

Les banques accordent-elles actuellement facilement des crédits immobiliers ? Quels sont leurs principaux critères ?

"Comme évoqué, le marché immobilier est actuellement très dynamique et la demande de crédit a été très forte au premier trimestre. Les banques ont ainsi réalisé une grande partie de leurs objectifs de production de crédit sur la première partie de l’année.

Toutefois, le crédit immobilier reste pour elles le meilleur moyen de conquérir de nouveaux clients… Elles sont ainsi toujours en forte concurrence pour capter les meilleurs clients et continuent pour cela à proposer des taux attractifs. Les banques souhaitent avant tout mettre en place une relation de long terme avec leurs nouveaux clients. Elles cherchent donc à capter des primo-accédants, qui ne sont pas encore « bancariser », mais également des profils avec des revenus élevés qui pourront souscrire des produits complémentaires type épargne…"

Quelle est la valeur ajoutée de passer par un courtier en crédit ?

"Trouver un crédit immobilier n'est pas un acte simple pour un particulier, surtout s’il achète pour la première fois. Il faut mettre en concurrence les banques, comprendre les enjeux et négocier les meilleures conditions… Cela nécessite du temps et une bonne connaissance du marché bancaire... Faire appel à un courtier permet d’être accompagné à toutes les étapes de la recherche de son crédit : calcul de la capacité d’emprunt, montage du dossier, élaboration du plan de financement, négociation avec les banques, jusqu’au déblocage des fonds. Le courtier va également pouvoir conseiller sur le choix de l’assurance emprunteur, avec également des économies à la clé. Aujourd'hui un Français sur trois fait appel à un courtier pour son prêt immobilier, et cette proportion devrait encore progresser dans les années à venir…"

Quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui veulent acheter pour la première fois ?

"Tout d’abord de bien évaluer sa capacité de remboursement et d’emprunt… Les banques acceptent un taux d’endettement de 33 % mais tout dépend des charges du foyer. Elles demanderont également les 3 derniers relevés de compte. Mieux vaut donc éviter les découverts bancaires et rembourser si possible ses crédits à la consommation en cours. Avoir un peu d’épargne est également un atout, même s’il est possible d’emprunter sans apport, notamment pour les jeunes de moins de 35 ans. Il faut bien sûr avoir une situation professionnelle stable, de préférence un CDI, et avoir terminé sa période d’essai. Mais on peut parfois trouver des solutions même pour les profils atypiques ! Au-delà de la recherche du taux le plus bas, c’est aussi cela le travail d’un courtier !"

Découvrez le site de Vousfinancer.com