Salon National de l’Immobilier 2017 à Paris : Le bon moment pour les primo-accédants

Communiqué de presse

Juillet 2017

Lors du prochain Salon National de l’Immobilier, qui se déroulera cette année du 13 au 15 octobre 2017 au Carrousel du Louvre à Paris, les primo-accédants pourront découvrir toutes les opportunités qu’offrent le neuf et l’ancien pour acheter leur première résidence principale.

       

« Être chez soi » et « ne plus verser des loyers à fonds perdus », telles sont les principales motivations des Français pour devenir propriétaires de leur logement, selon une étude réalisée par le Crédit Foncier en avril dernier auprès de 7 000 ménages ayant cherché au cours des douze derniers mois à acquérir un logement (respectivement 72 % et 69 % des répondants). Si l’envie d’avoir un toit à soi est primordiale, les Français font aussi leurs comptes et ont bien compris l’intérêt d’investir alors que le niveau des taux d’intérêt, stable, reste toujours extrêmement attractif, à 1,56 % en moyenne au mois de mai (et 1,55 % en avril) toutes durées d’emprunt confondues selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

                      
« L’immobilier offre actuellement d’excellentes opportunités pour les primo-accédants, grâce notamment au prêt à taux zéro (PTZ) dans le neuf, et à un environnement de taux de crédit très attractifs, rappelle Olivia Milan, directrice du Salon National de l’Immobilier. D’ailleurs, une conférence organisée le dimanche 15 octobre à 11h30 aura pour thème ‘‘les avantages à acheter un bien immobilier quand on est jeune’’ ».

       

Un budget sécurisé

Lors du Salon National de l’Immobilier, les primo-accédants vont pouvoir disposer des meilleurs conseils pour préparer leur plan de financement grâce aux courtiers et banques présents sur le Salon, notamment avec la conférence « comment financer l’achat de son premier logement neuf ou ancien en Ile-de-France ? », vendredi 13 octobre à 16h30. Ils vont ainsi pouvoir vérifier s’ils peuvent profiter des différentes formules de prêt aidé (prêt Action Logement, prêt à l’accession sociale, etc.) dont le prêt à taux zéro (PTZ) pour leur achat dans le neuf et dans l’ancien sous conditions de travaux (valable jusqu’au 31 décembre 2017 dans sa forme actuelle).

              
Les primo-accédants vont notamment pouvoir définir la meilleure durée d’emprunt : un facteur important afin d’ajuster leur enveloppe budgétaire. « Si une hausse des taux de 1 point de base s’observe sur les prêts à taux fixe sur 15 ans, on constate en revanche une baisse sur les prêts à 20 ans (2 points de base) et sur ceux à 25 ans (3 points de base) », indique l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Ils vont aussi pouvoir choisir la meilleure assurance emprunteur, grâce au renforcement des dispositions sur la délégation d’assurance, en vigueur depuis quelques semaines.

      

Une acquisition fiabilisée

Qu’il s’agisse d’un achat dans l’ancien via un agent immobilier ou d’une acquisition dans le neuf (achat en VEFA ou projet de construction de maison individuelle), il est indispensable pour tout primo-accédant de rencontrer des professionnels de l’immobilier pour réaliser son opération dans les meilleures conditions.

Dans le neuf, les promoteurs présenteront leurs nouveaux programmes, notamment ceux vendus en TVA à 5,5 % dans les zones ANRU (renouvellement urbain) et alentours, qui permettent à ceux qui achètent leur premier logement de bénéficier du taux réduit de TVA. Ils pourront aussi répondre à toutes leurs questions sur la signature d’une Vente en l’Etat Futur d’Achèvement, le calendrier des étapes de construction jusqu’à la livraison du logement, le déblocage des fonds associés et les informer sur les garanties associées. La conférence organisée samedi 14 octobre à 15h30 « Devenir propriétaire en 2017 : les avantages du neuf » pourra aider les primo-accédants à comprendre ce type d’achat.

       
Dans l’ancien, compte tenu des modifications introduites par la loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) du 24 mars 2014 et ses multiples décrets d’application, les acquéreurs ont tout intérêt à se renseigner auprès des notaires et des agents immobiliers pour envisager en amont les différents aspects juridiques
et pratiques de leur acquisition. Ils pourront aussi se renseigner sur les estimations de prix, les diagnostics ou les frais et contraintes associés à une acquisition (droits de mutation, charges de copropriété, impôts fonciers, etc.) afin d’anticiper au mieux leur budget futur de nouveau propriétaire.

        
Lors du Salon National de l’Immobilier, les visiteurs pourront bénéficier de consultations gratuites pour obtenir les meilleurs conseils pour concrétiser leur projet immobilier en toute sérénité. Le salon a également mis en place un parcours expert intitulé « J’achète pour la 1ère fois », dont l’objectif est de faciliter les démarches des primo-accédants et de leur apporter toutes les réponses à leurs questions.

                 

Téléchargez ce communiqué de presse