Enquête : Comment les projets immobiliers ont-ils évolué en Occitanie en temps de confinement ?

Du 2 au 4 octobre 2020, l’événement incontournable du secteur de l’immobilier s’installera pour la première fois au Meett. À l’approche de cette édition automnale, le Salon de l’Immobilier de Toulouse publie les résultats de son enquête* sur les projets immobiliers en Occitanie et leur évolution avec la crise sanitaire.

Menée en juin 2020 en partenariat avec Côté Toulouse et Actu Toulouse, l’étude révèle plusieurs tendances pour le marché toulousain et dresse quelques constats sur les projets d’investissement pour les mois à venir.

Télétravail, achat dans l’ancien ou encore espaces extérieurs : les acquéreurs et investisseurs sont de plus en plus nombreux en Occitanie à vouloir concrétiser leurs projets, un bon signe pour le secteur !

Immobilier en Occitanie : quelles seront les tendances pour les prochains mois ?

Afin de comprendre les futures intentions des porteurs de projets en Occitanie, le Salon de l’Immobilier révèle les impacts de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le marché de l’immobilier, dans le cadre d’une étude menée en partenariat avec Côté Toulouse et Actu Toulouse. Les données proposées dans l’infographie permettent également de montrer comment les aspirations des porteurs de projets immobiliers ont évolué en temps de confinement.

  • Dans le top 3 des critères d’achat devenus plus importants pendant le confinement, on retrouve en premier le prix, la présence d’un espace extérieur, que ce soit un jardin ou un balcon et enfin, l’apparition d’un nouveau critère qui est celui de la connexion haut débit, permettant d’exercer son activité en télétravail.
  • Parmi les 68% de porteurs de projets immobiliers avant le confinement, 33% des ménages sont des primo-accédants. Un constat intéressant au regard du type de bien recherché, qui favorise l’achat d’un logement ancien, que ce soit une maison (38%) ou un appartement (25%). Le prix (81%), la superficie (65%) et la proximité de commerces, transports ou écoles (45%) sont des critères essentiels pour concrétiser leur projet.
  • Parmi les projets initiés pendant le confinement, 44% correspondent à un premier achat et se caractérisent par l’envie d’acheter des biens anciens (70%). Les critères d’achat principaux sont, de manière plus importante que les personnes ayant initié un projet avant le confinement, le prix (+8 points : 89%), puis la présence de services près du logement (+19 points : 64%) et la surface d’habitation (-8 points : 57%) dans des proportions qui évoluent.

Quels constats peut-on faire de ces désirs d'achats ou d'investissements ?

A priori, la crise n’a pas eu d’impacts négatifs sur les projets initiés avant ou pendant le confinement. 9 projets sur 10 sont maintenus, un signe de confiance des toulousains dans le secteur de l’immobilier. Quant au budget alloué à un achat ou un investissement, il est revu à la hausse pour 6% des ménages. 71 % des personnes interrogées maintiennent le budget fixé avant la crise sanitaire, bien que le prix reste le premier critère d’achat.

Les secteurs géographiques privilégiés pour la recherche de biens se concentrent sur l’Occitanie et particulièrement sur la métropole toulousaine et la ville de Toulouse pour 32% des répondants. 10% des zones géographiques recherchées concernent des communes d’un autre département que la Haute-Garonne, avec le Tarn-et-Garonne à 41%, en tête devant le Tarn (28%) puis le Gers (16%).

* Étude en ligne réalisée en partenariat avec Côté Toulouse – juin 2020 (308 répondants).

Infographie jointe à ce communiqué.

Un nouveau lieu pour la prochaine édition du Salon de l'Immobilier de Toulouse

Le Salon de l’Immobilier de Toulouse se tiendra au Meett du 2 au 4 octobre prochain, conjointement à la Foire Internationale de Toulouse. Pendant 3 jours 90 exposants seront présents pour répondre aux visiteurs désireux de concrétiser leur projet ou investissement, dont 10 nouveaux acteurs notamment dans les secteurs de l’immobilier neuf et de la construction de maison individuelle.

Téléchargez ce communiqué de presse

Découvrez l'infographie